Environnement

FDJ se mobilise depuis de nombreuses années pour réduire son empreinte environnementale et contribuer à répondre aux défis de la préservation de la biodiversité et de la lutte contre le changement climatique. 

 

 Une politique environnementale initiée il y a plus de dix ans 

Depuis 2008, FDJ s’est engagée dans une démarche de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre (GES) sur l’ensemble de son périmètre de responsabilité (de ses sites jusqu’à ses points de vente).         

La préservation de la biodiversité devient une priorité pour FDJ dès 2012, qui se manifeste par la décision d’imprimer 100% de ses supports de jeux sur du papier certifié FSC Mixte, c’est-à-dire issu de papier provenant de forêts gérées durablement.
 

 Mener un plan de réduction des émissions carbone 

Pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique et à la préservation de l’environnement, le groupe FDJ mesure ses émissions carbone sur les 3 scopes depuis 2008. Aujourd’hui calculée annuellement, le bilan carbone permet de suivre au plus près ses émissions et les efforts à réaliser année après année.

En 2019, le Groupe a choisi de s’engager dans l’initiative Science Based Targets afin de se fixer un nouveau cap de réduction des émissions de gaz à effet de serre à horizon 2025 (sur une année de référence à 2017).

L’initiative Science Based Targets est une initiative internationale à but non lucratif, lancée en 2015 lors de la COP 21 organisée à Paris par le Carbon Disclosure Project (CDP), le Pacte Mondial des Nations Unies (UNGC), le WWF et le World Resources Institute.

Cette initiative aide les entreprises à fixer et valider leurs objectifs de réduction de gaz à effet de serre en cohérence avec l’objectif général, défini par le GIEC, de limiter la hausse de la température moyenne mondiale en-dessous de 2°C à horizon 2100.

Les objectifs fixés par le Groupe couvrent les principaux postes d’émissions de gaz à effet de serre des scope 1, 2 et 3. Quatre objectifs de réduction des émissions de GES à horizon 2025 (sur une année de référence 2017) ont été spécifiquement validés par SBT et font l’objet d’une évaluation dans le cadre du bilan carbone annuel.

Responsabilité directe (scopes 1 et 2) :

  • Réduire de 20 % ses émissions carbone
  • S’approvisionner à 100 % en électricité renouvelable

Responsabilité indirecte (scope 3) :

  • Réduire de 15 % les émissions carbone liées à l’approvisionnement d’énergie et aux déplacements professionnels + domicile-travail des collaborateurs (hors fret et hors flotte).
  • 65 % des émissions de nos fournisseurs du Groupe (en montant d’achats facturés) couverts par un engagement SBT.

Pour atteindre ces objectifs, FDJ met en œuvre un ensemble de mesures qui incluent notamment la réduction des consommations énergétiques sur les sites ; le déploiement d’une politique voiture axée sur les véhicules électriques et hybrides rechargeables en remplacement des véhicules thermiques ; le déploiement d’une démarche de numérique responsable sur les data center et le matériel informatique de l’ensemble des collaborateurs ; l’écoconception des supports de jeux ; la promotion du vélo pour les déplacements domicile-travail des collaborateurs.

 

 Compensation carbone sur les émissions résiduelles 

En plus des différents plans d’actions mis en œuvre par FDJ pour réduire son empreinte carbone FdJ a fait le choix de la compensation comme action complémentaire. Ainsi, FDJ finance depuis 2019 des projets pour compenser les émissions résiduelles de ses 3 scopes. Ces projets sont certifiés VCS (Verified Carbon Standard) pour leur fiabilité et leur reconnaissance internationale notamment par l’ONU.

Les deux projets sélectionnés participent :

  • D’une part à la préservation de la biodiversité dans la forêt Floresta de Portel située au Brésil
  • Et d’autre part au développement d’éoliennes en Inde pour remplacer l’énergie actuelle de charbon par de l’énergie renouvelable. .

 

 Préserver le capital naturel de la planète 

En complément de son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique, FDJ développe des actions pour lutter contre la perte de la biodiversité afin de préserver le patrimoine naturel de la planète :

  • Depuis 2012, 100 % des supports de jeux sont imprimés sur du papier issu de sources responsables certifiées FSC. Le label FSC vise à préserver les forêts du monde. Il favorise la diversité des espèces, préserve les sols, la flore et la faune et permet de lutter notamment contre la destruction des habitats et des zones humides.
  • En complément des projets de compensation carbone à l’étranger, FDJ finance depuis 2019 des projets de « Services Ecosystémiques FSC Biodiversité » pour protéger et restaurer les milieux forestiers français pour des espèces rares et menacées.
  • En 2020, FDJ a réalisé une analyse de cycle de vie (ACV) de ses supports de jeux, avec pour objectif de quantifier l’impact des supports de jeux sur l’environnement et la biodiversité (mesure de l’impact positif de la certification FSC sur la biodiversité avec CDC Biodiversité, FSC France et WWF France), et d’élaborer une feuille de route d’écoconception avec des solutions pratiques à mettre en place. 

 

Publications

Politique environnementale

Avril 2021

Politique RSE

Avril 2021